Les signaux d'apaisement

Chien réactif, par où commencer ?

 

Tout d’abord définissons ce qu’est un chien réactif. Le Robert, nous dit que « réactif » signifie « Qui exerce une réaction, réagit. ». Les réactions dont on parle ici se traduisent généralement par des aboiements, des grognements, un chien qui tire sur sa laisse, se cabre sur les pattes arrière, bave, tremble, chouine … ce qui est particulièrement désagréable pour l’humain (difficulté à tenir le chien, sentiment de honte …).

Le chien peut réagir pour plusieurs raisons (peur, stress, besoins non comblés, frustration, mauvaise socialisation, besoin de décharger, rôle de la génétique…) face à divers déclencheurs (congénères, humains, voitures…) dont la liste est infinie.

Que le comportement persiste depuis longtemps, ou qu’il vienne seulement d’apparaître, je vais vous donner des pistes pour vivre au mieux cette situation, pour le bien être de votre chien, et pour votre confort.  Mon but est que vous puissiez continuer de promener votre chien. C’est assez terrible pour un chien de voir ses sorties diminuer ou disparaître, quand on sait à quel point celles-ci sont nécessaires à son bien-être et son équilibre.

 

1) Ne culpabilisez pas

Si vous recevez parfois des commentaires/jugements de personnes extérieures, parce que votre chien aboie, parce qu’il porte une muselière, prenez du recul ! Ne vous jetez pas la pierre, c’est un être vivant au bout de la laisse, avec ses propres émotions, et non un robot sans âme que vous avez volontairement programmé. On ne peut pas changer le regard des autres, alors soufflez et dites-vous que cette problématique est temporaire, que vous allez vous en sortir. Pour cela voici ci-dessous quelques conseils.

2) Vérifiez que les besoins de votre chien sont comblés

Mange-t-il suffisamment/convenablement ? Est-il en bonne santé ? Lui offrez-vous des balades sans pression aucune, hors ville où il peut renifler, se dégourdir les pattes, avoir une vie de chien ? Est-ce que vous lui proposez des activités apaisantes ? (Friandises naturelles à mâcher, jeux d’occupation, jeux de flaire…) A-t-il une vie sociale ? …

 

 3) N’exposez plus votre chien au stimulus déclencheur

Qu’il s’agisse de ses congénères, d’humains, ou d’autres animaux, s’il vous plaît, n’insistez pas, et soulagez votre chien en le sortant de ce cycle infernal.

Exemple : Vous habitez en ville, et tous les jours votre chien se fait agresser aux portails des voisins par ses congénères. Votre chien réagit de plus en plus vivement, met de plus en plus de temps à retrouver son calme. Vous vous dites, pas le choix, c’est le chemin de la balade.

D’autres choix en voici :

-changez de chemin

-étudiez les chiens de vos voisins et passez devant lorsque ceux-ci ne sont pas dehors

-prenez votre voiture pour l’amener dans les champs ou en forêt, et laissez-le profiter pleinement à l’aide d’une longe ou en libre s’il a du rappel.

Ainsi vous le sortirez du stress quotidien auquel il est surexposé, et il sera dans de bonnes conditions quand vous souhaiterez démarrer une rééducation.

4) Observez votre chien, tentez de le comprendre

Apprenez à lire votre chien et à détecter ses signaux de malaise. Il se fige, se raidit, hérisse le poil… alors n’allez pas plus loin, appelez votre chien à vous, faites demi-tour, traversez, mais évitez ce qui peut le tendre. Je vous invite, si ce n’est pas déjà fait, à lire le livre de Turid Rugaas qui vous aidera à affiner votre lecture du chien. Clairement votre chien n’a pas ce comportement pour vous embêter. C’est souvent la source d’un mal être qui est exprimé. Faites alors preuve de bienveillance, comme vous le feriez avec un proche effrayé.

5) Détendez-vous

C’est plus facile à dire qu’à faire. Mais si vous suivez les 4 conseils du dessus, vos balades devraient être plus calmes, plus sereines.

Inutile de vous préciser que le matériel utilisé pour la balade est hyper important pour la zen attitude de tout le monde ? Vous n’avez besoin de rien d’autre que d’un harnais (de préférence en Y qui dégage les épaules) et d’une laisse ou d’une longe. Tout ce qui pourrait ressembler de près ou de loin à un collier étrangleur, un collier à pics, un collier électrique (appelé collier d’éducation) ne ferait qu’aggraver la situation.

Exemple : Si je propose de vous aider dans votre phobie des araignées, de vous détendre, et qu’au moindre signal de peur que vous dégagez je vous mets une saccade, ou que je vous étrangle avec une chaînette, j’ajoute clairement une difficulté, et je vais vite empirer la situation déjà anxiogène. Arriveriez-vous à vous détendre ainsi en ma présence ?

 

6) N’entamez pas une rééducation by Internet

Quelqu’un qui a 5 chiens sur un groupe d’éducation canine, n’est pas forcément un professionnel du comportement canin pour autant (tout comme votre voisine qui a 2 malinois). Lire des conseils à la volée, peut très vite aggraver la situation et nuire à votre chien. Je suis quotidiennement estomaquée des conseils prodigués, et testés dans la foulée par les propriétaires de chiens. Votre chien n’est pas le chien d’un autre, prenez du recul sur ce que vous lisez.

7) Contactez un professionnel du comportement et de l’éducation canine bienveillant

J’imagine que ce n’est pas le conseil que vous cherchiez en lisant cet article, et pourtant ! C’est sûrement le plus important. Si vous pensez que le comportement va s’estomper, passer, c’est dans les faits, jamais le cas.

Vous vous demandez comment travail un professionnel bienveillant ?

Il étudie votre chien et l’ensemble de son système. Il respecte les émotions de votre chien, du coup il n’y aura pas de spectacle, le but étant de ne pas mettre le chien en situation de déclenchement. Il travail étape par étape en partant parfois de loin (au sens propre du terme ! ). Il travaillera main dans la main avec vous pour trouver les déclencheurs, vous aidera à comprendre et lire votre chien. En aucun cas il utilisera des outils coercitifs qui, peuvent fonctionner, mais très clairement au détriment du bien-être de votre chien.

J’espère avec ces quelques lignes, aider les propriétaires de chiens à trouver la bonne voie. Celle qui leur convient à eux et à leurs poilus !

Elodie Decouleur

Amity Dog

Educateur canin, comportementaliste, Cynologiste à Reims

In dog we trust
Crédit photo : In Dog We Trust

amitydog51@gmail.com

06.44.28.79.32

Contactez moi

éducateur canin
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

SIRET 84449563000015 / RC PRO MMA  / CGV AMITY DOG®

Coyright 2020 - Création par Elodie Decouleur pour Amity Dog ®